Bienvenue sur la communauté PMU

  1. 1Un espace convivial pour échanger entre joueurs
  2. 2Avec des discussions et toute l'aide en ligne
  3. 3Plus des débats, des pronos, des actus et des jeux !

Question en attente de réponse

Quel est le Galopeur qui vous a donné le plus de joie, d'émotion ?

Certains professionnels pourraient nous parler de Miesque Enable et bien d'autres ?
Mais parfois nos joies et nos emotions ne sont pas toutes liées à un cheval de Groupe?
Racontez vos histoires vous-aussi Merci

Anonyme
Anonyme

Anonyme

Niveau
4
5000 / 5000
points

Réponses

Anonyme
Anonyme

Anonyme

Niveau
4
5000 / 5000
points

Pour le coup je viens de revoir la course https://youtu.be/OYkVTsOaKjI autant d'émotion
1988 Ciga Prix de l'Arc de Triomphe
Petit cheval pas du tout favori mais avait la corde 4 c'est Tony Bin battant Mtoto
Un dimanche de dingue, la course le cheval le jockey John Reid les paris gagnants à la main
Enorme
" Tony Bin a été officiellement évalué à égalité avec Mtoto en tant que meilleur cheval mâle plus âgé d'Europe"

zorbec
zorbec

zorbec

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour à tous

Mon meilleur souvenir

SASSAFRAS dans Arc 1970

Première victoire de Saint Martin
Il bat Nijinski

Et c'est le premier arc que je vois

waldmeister
waldmeister

waldmeister

Niveau
4
5000 / 5000
points

Bonjour AzzTurf, bonjour à tous,
Comparée à celle des trotteurs, la carrière des galopeurs est éphémère. Il n'est pas possible de s'attacher à un cheval de plat ou d'obstacles sur du long terme. Il n'empêche que les émotions que m'ont procurées certains galopeurs étaient très fortes. A commencer par Waldmeister qui m'a permis de toucher mon premier tiercé pour la première fois que je jouais (la fameuse "chance du débutant") même si j'étais mineur, l'invincible Reliance (jusqu'au 3 Octobre 65). Tout comme Zorbec, j'étais aux anges avec l'Arc 1970. Ce jour là, ce n'est pas Sassafras (qui n'était pas un crack mais un cheval très dur à la lutte) qui a battu l'invaincu Nijinsky mais Yves Saint Martin qui a terrassé un Lester Piggott trop sûr de lui. J'ai adoré Bering et, plus récemment, Trêve.
Qui dit émotion, dit aussi moments douloureux. J'ai été ébranlé par la mort du super-champion Santo Pietro pour son premier parcours en steeple (à Enghien) que j'avais apprise, le soir même, par Ben (encore un fameux nom de la presse hippique) sur les ondes d'Europe 1, il me semble...

Anonyme
Anonyme

Anonyme

Niveau
4
5000 / 5000
points

Merci pour vos réponses le débat est clos merci à tous

Nous contacter

Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Insta PMU
  • N° d'agrément Hippique : 0002-PH-2015-06-07 Sportif : 0002-PS-2010-06-07 Poker : 0002-PO-2010-06-07
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
  • N° d'agrément Hippique : 0002-PH-2015-06-07 Sportif : 0002-PS-2010-06-07 Poker : 0002-PO-2010-06-07