Bienvenue sur la communauté PMU

  1. 1Un espace convivial pour échanger entre joueurs
  2. 2Avec des discussions et toute l'aide en ligne
  3. 3Plus des débats, des pronos, des actus et des jeux !

Question en attente de réponse

Ligue Sport : C'est parti pour le Superbowl !

 

Bonjour à tous,

 

Voici ainsi venu le temps des rires dans les… Non, non, non, ça n’est pas ça. 

Reprenons. 

 

Voici donc venu le temps du « Big Game ». Le grand match, l’évènement télévisuel le plus regardé aux Etats-Unis (114,4 MILLIONS de téléspectateurs pour le Super Bowl XLIX), impressionnant mélange mélodramatique de force brute et de divertissement, ou la crème de la crème sportive s’affronte devant le gratin mondain, les places s’arrachant à prix d’or. 

 

 

Cette année, les deux finalistes qui s’affronteront à Minneapolis dans l‘enceinte de l’U.S. Bank Stadium (petite merveille architecturale ouverte il y a quelques années seulement), seront les Eagles de Philadelphie, vainqueurs de la Conférence Nationale, et les habitués de ce rendez-vous les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, vainqueurs de la Conférence Américaine. Pour un affrontement qui s’annonce des plus alléchants

       

 Patriots // Eagles 

 

 

 

 

Les Quarterbacks

 

C’est une situation atypique à laquelle nous avons à faire cette année, avec deux Quarterbacks titulaires qui ne pourraient pas être plus diamétralement opposés. D’un côté, pour les Patriots, Tom Brady, multiple détenteur du titre de MVP, vainqueur de cinq Super Bowls, et auteur d’une magnifique campagne 2017. De l’autre, pour les Eagles, Nick Foles, qui aura dû remplacer au pied-levé Carson Wentz (indisponible à cause d’une sévère blessure au genou), auteur de performances en dents de scie, dont un match phénoménal il y a deux semaines en finale de conférence. 

 

 

L’argument peut être fait que Brady est le meilleur QB de l’Histoire du sport. Encore cette année, il a réalisé des performances de grande classe, alors qu’il a perdu sur blessure son principal Receiver, Julian Edelman, avant même le début de la saison. Son talent, sa précision, et sa connaissance du jeu sont tels, qu’il est capable trancher les défenses de zone qui lui sont opposées. Une défense individuelle est plus à même de le ralentir, mais le point le plus important est le suivant : le mettre sous pression souvent, et sans utiliser de blitz (i.e. plus de 4 joueurs envoyés à sa poursuite). Dans ces conditions, sur les sept Super Bowls qu’il a joués, les Patriots n’ont perdu que lorsque Brady est mis sous pression plus de 40% du temps. En dessous de cette limite, les hommes de New England sont toujours sortis vainqueurs.

 

 

Parallèlement, Nick Foles pourra compter sur un excellent coaching staff pour préparer le plan de jeu. En effet, s’il n’est pas nécessaire de rappeler le talent extraordinaire de Bill Belichick, le coach des Patriots, Doug Pederson et ses assistants ont réalisé un impressionnant travail cette année, pour mettre d’abord Wentz, puis Foles, dans d’excellentes conditions. Les Eagles ont utilisé cette année un type de jeux appelés RPOs (pour Run-Pass Option), 207 fois exactement (la moyenne de la ligue est de 66). En résumé très bref, ces jeux donnent l’option au QB de tenter une passe rapide et courte ou de laisser la balle au Running Back, généralement en « lisant » un défenseur pré-établi, dont le comportement indiquera laquelle des deux options choisir. Et Foles, bien qu’étant un QB plus limité que Wentz, a montré qu’il pouvait exceller dans ce rôle. 

 

 

Les escouades offensives

 

Les lignes offensives sont toutes deux solides, avec peut-être un léger ascendant pour les Eagles. Ces derniers ont été dominateurs cette année, notamment dans le jeu au sol, avec Brandon Brooks et Jason Kelce. Le maillon faible se trouve au poste de Left Tackle, avec Nate Solder (Patriots) et Halapoulivaati Vaitai (Eagles)

 

 

Les corps de Receivers sont assez équivalents, avec d’un côté Cooks, Hogan et Amendola, et de l’autre Jeffery, Smith et Agholor. Même chose pour les Tight Ends, avec Ertz, Celek et Burton pour Philadelphie, et Allen, Develin et surtout l’Ours Polaire Rob Gronkowski, qui reviendra en jeu après avoir subi une commotion le match précèdent. 

 

 

La différence pourrait venir des Running Backs. En effet, les deux défenses sont indubitablement très solides, mais elles sont susceptibles de laisser l’opposition marquer de gros gains si les RBs sont utilisés comme receveurs. Ajayi, Blount et Clement pour les Eagles; Lewis, White et Burkhead pour les Pats, auront donc vraisemblablement un rôle crucial à jouer. 

 

 

Les escouades défensives

 

Dans l’ensemble, les Eagles disposent d’une défensive d’un excellent niveau. La Ligne défensive est solide contre la course, et extrêmement efficace en Pass Rush (mettant sous pression les QBs adverses au-delà des 40% dont nous parlions précédemment) avec Curry, Long, Graham et l’incontournable Fletcher Cox. Les Linebackers Bradham et Kendricks sont très complémentaires, l’un solide face à la course, et l’autre très habile en couverture. Patrick Robinson réalise la meilleure saison de sa carrière au poste de Slot Cornerback, Ronald Darby est revenu fort après sa blessure, et Jalen Mills s’est prouvé efficace cette année. Enfin, Malcolm Jenkins est une présence autoritaire, assisté par McLeod, un titulaire plus que capable. 

 

 

En ce qui concerne les Patriots, ils disposent d’excellents éléments également, en particulier dans le Secondary. McCourty et Chung forment une superbe paire de Safeties, et Butler et Gilmore se sont prouvés très efficaces sur les flancs pour limiter les gains adverses. L’intérieur de la ligne défensive est également à remarquer, Trey Flowers s’étant illustré de bien manière pendant les Play-offs avec 12 mises sous pression au total, Malcom Brown et le récemment signé James Harrison, formant un duo pugnace face à la course. Mais cette équipe de New England est assez fragile au niveau du Slot Corner (Eric Rowe) ainsi qu’au niveau de leurs Linebackers, Roberts et Van Noy ne s’étant pas particulièrement illustrés cette année. 

 

 

Ainsi, sur le papier, Philadelphie dispose d’un léger ascendant au niveau défensif. Pour autant, la présence de Tom Brady pour New England est assurément un facteur prédominant pour cette rencontre qui va se jouer aux alentours de 50 points (en tout). 

 

 

Les Matchups à suivre 

 

-Rob Gronkowski face à Mychal Kendricks

-Jason Kelce face à Malcom Brown

-Vinny Curry face à Nate Solder

 

 

 

 ⚠️ Jouez à la Ligue Sport  ⚠️
 
 
Cliquez sur l'image pour le détail de la ligue 
 
 

4ème étape de la Ligue Sport de la Communauté PMU et à nouveau 5 x 10€ de paris gratuits à gagner  

 

 

 POUR PARTICIPER DONNEZ VOTRE PRONO SUR LE MATCH DU SUPERBOWL

 

 

  Patriots // Eagles 

 

 

 

 Fin de des pronos le 04/02 à 22h00 !

 

 

REGLEMENT ICI

 

Réponses

Jeanpaulum
Jeanpaulum

Jeanpaulum

Niveau
4
5000 / 5000
points

Éagles vainqueur merci

anncut
anncut

anncut

Niveau
0
21 / 100
points

Malheureusement les Patriots !

Ririsan78
Ririsan78

Ririsan78

Niveau
1
150 / 750
points

Victoire des PATRIOTS

seb330
seb330

seb330

Niveau
0
63 / 100
points

Les Patriote vainqueur pour moi

grenanoa
grenanoa

grenanoa

Niveau
2
784 / 2000
points

Eagles
Bon superbowl à tous

JIMMY
JIMMY

JIMMY

Niveau
1
204 / 750
points

patriot vainqueur

Bariel
Bariel

Bariel

Niveau
1
500 / 750
points

Hello

Victoire des Patriots

Bon Match

Marco1805
Marco1805

Marco1805

Niveau
1
475 / 750
points

New england patriots

tony7875
tony7875

tony7875

Niveau
1
304 / 750
points

Bonjour,
vainqueur Patriots.

R2W0
R2W0

R2W0

Niveau
2
1023 / 2000
points

Patriots logiquement

anprony
anprony

anprony

Niveau
0
98 / 100
points

patriots winner

MICHEL0608
MICHEL0608

MICHEL0608

Niveau
4
5000 / 5000
points

Victoire des Eagles
Bon superbowl à tous

NILS
NILS

NILS

Niveau
1
614 / 750
points

victoire des Patriots!

Nous contacter

interdiction volontaire de jeux Nous suivre sur twitter Nous suivre sur facebook
  • N° d'agrément
  • Hippique : 0002-PH-2015-06-07
  • Sportif : 0002-PS-2010-06-07
  • Poker : 0002-PO-2010-06-07
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
  • Hippique : 0002-PH-2015-06-07
  • Sportif : 0002-PS-2010-06-07
  • Poker : 0002-PO-2010-06-07