Bienvenue sur la communauté PMU

  1. 1Un espace convivial pour échanger entre joueurs
  2. 2Avec des discussions et toute l'aide en ligne
  3. 3Plus des débats, des pronos, des actus et des jeux !

Question en attente de réponse

La VAR votre (première) impression...

Bonsoir à Tous !
Alors qu'on arrive au terme de la 2ème journée de cette Ligue 1, force est de constater que l'on apprécie ou pas ce nouveau moyen d'ailleurs, que "la VAR est là" et que ça se voit !!!
...Cependant, au fil des match, on s'aperçoit que malgré tout, des maillots sont quand-même tirés, des pénaltys sont non sifflés, des buts bien marqués sont annulés, des fautes non sanctionnés... sans faire appel à la VAR (qui cependant "veille" soit-disant en amont)...
Ma question, sans vouloir tirer des conclusions trop prématurées bien-sur, d'autant que l'arbitrage vidéo-assisté (voir mes posts passés) est pour moi une très bonne chose en soi (de fond), trouvez-vous que cette VAR apporte (déjà) quelque chose ?
Ne risque-t-on pas que certains arbitres (de niveau "moyen" comme malheureusement il peut y en avoir parfois) "se reposent" sur la possibilité d'être contactés par l'oreillette, et n'arbitrent "que d'un oeil" laissant "filer" le jeu...
Dans ce cas la VAR risque peut-être d'être plus souvent activée si une équipe/ un joueur "réclame sec", plutôt que si personne ne réclame ?
Qu'en pensez-vous ?
Belle soirée à tous !

Anonyme
Anonyme

Anonyme

Niveau
4
5000 / 5000
points

Réponses

Bonjour à tous et

Ce n est vraiment qu' une première impression

Mais je crois que le corps arbitral va devoir s adapter au VAR aussi

Donc wait and see pour moi

Anonyme
Anonyme

Anonyme

Niveau
4
5000 / 5000
points

La VAR, comme prévu, ne résout rien (ou quasi rien) mais crée davantage d'injustices et de frustrations. La vidéo permet de mettre en avant la médiocrité de notre arbitrage. Avant la vidéo, l'arbitre ne voyait rien et prenait de mauvaises décisions. Avec la vidéo, quand l'arbitre ne voit rien il arrive que l'arbitre (ou les arbitres) dans le camion ne voit rien non plus, ou que l'arbitre central, après visionnage vidéo, n'arrive pas à voir ce que toute la France a vu.
Est-ce que l'arbitre central doit demander l'avis de l'arbitre camion ou est-ce que l'arbitre camion lui indique tout de suite s'il n'y a rien sur une action litigieuse ? Manque de communication à ce sujet. Pourquoi l'arbitre central choisit d'aller voir la vidéo dans un cas et pas dans un autre ?
Dans le match Guingamp-Psg, l'arbitre a pris un temps fou avant de prendre sa décision. Quand un ralenti ne permet pas de prendre clairement une décision, comme pour le hors-jeu à quelques millimètres, l'avantage devrait être laissé à l'attaque. Turpin aurait dû selon moi accorder le 2e but guingampais. Sur la faute amenant le pénalty de Neymar, aucune vérification.
Dans la suite du match Meunier fait clairement obstruction sur Coco et le fait voler dans la surface, pas de contact épaule contre épaule, c'est bras + épaule vers l'avant du joueur car il était légèrement devant lui. Au ralenti c'est clairement visible. Turpin n'a pas fait appel à la vidéo, il n'est pas allé voir les images, l'arbitre camion lui a peut-être dit qu'il n'y avait rien. Le psg aurait sans doute gagné malgré tout, grâce à la performance de Mbappé, mais cela ajoute de la frustration aux guingampais.
Certains disaient "vivement la vidéo pour que ces actions soient sifflées". Frustrés par le mauvais arbitrage ils pensaient que la vidéo réglerait le problème, désormais ils seront encore plus frustrés quand l'arbitre refusera de faire appel à la vidéo. C'est comme si dans un procès il y avait une preuve irréfutable dans un dossier papier (ou vidéo), pour innocenter un accusé, mais que je le juge choisissait délibérément de ne pas jeter un oeil au dossier. Sentiment d'injustice mais possibilité de faire appel, ce qui n'est pas le cas dans le foot où la décision de l'arbitre est irrévocable.

bah oui la var est la pour eviter des erreurs contres les grosses equipes, les petits comme guingamp subiront la var pour verifier que leurs buts sont bien valables par contre pour leur donner un penalty on peut l'oublier. Comme par hasard ca avait déja été le cas en coupe de la ligue contre rennes l'an passé, un but refusé par la var et un penalty non verifié pour rennes, comme par hasard c'etait encore le psg en face....

Anonyme
Anonyme

Anonyme

Niveau
4
5000 / 5000
points

Le fait d'aller vérifier les images pour une action pour ou contre une équipe, et de ne pas le faire pour l'équipe adverse risque de renforcer les injustices. Pour éviter cela, comme certains l'ont évoqué sur les réseaux sociaux, il faudrait peut-être instaurer un sytème de "challenges" comme au tennis, au baseball et au hockey. L'arbitre serait ainsi obligé d'aller voir les vidéos. Vu que le foot est un sport qui semble être arbitré différemment, où les arbitres jouent parfois les cowboys et règlent leurs comptes, même après un challenge, s'il est toujours le seul à prendre la décision finale, un arbitre pourra camper sur sa position malgré une vidéo qui contredira clairement son jugement, c'est déjà le cas aujourd'hui.

Mickael@PMU
Mickael@PMU

Mickael@PMU

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe

Je me permets de venir copier-coller le bilan de la VAR en une saison de serie A :

"MOINS D'ERREURS, MOINS DE FAUTES

Sur les 33 journées de Serie A (330 matches), plus 16 matches de Coupe d'Italie avec VAR, l'arbitre a vérifié ses décisions 1.736 fois. Il les a modifiés à 105 reprises dont 17 fois à tort. Sur ces 17 mauvaises décisions, 8 "seulement" ont eu un impact important sur le résultat final. De quoi faire passer le taux d'erreur de 6,05 % à 0,98 % selon la ligue. La VAR se fait également ressentir sur le nombre de fautes, la Lega Seria A a constaté 9% de faute en moins cette saison.

 

MOINS DE CONTESTATIONS, MOINS DE SIMULATIONS

La VAR a également un impact sur la mentalité des joueurs. Peut-être se sentent-ils davantage observés. Une chose est sûre, ils peuvent être rattrapés par la patrouille après coup. C'est pourquoi les contestations se sont fait moins fréquentes cette saison sur les terrains de Serie A et de Coupe d'Italie. La ligue à constater 20% de contestations en moins. Même constat pour le taux de simulations, qui de son côté s'est réduit de 43%."

Nous contacter

Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Insta PMU
  • N° d'agrément Hippique : 0002-PH-2015-06-07 Sportif : 0002-PS-2010-06-07 Poker : 0002-PO-2010-06-07
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
  • N° d'agrément Hippique : 0002-PH-2015-06-07 Sportif : 0002-PS-2010-06-07 Poker : 0002-PO-2010-06-07