Bienvenue sur la communauté PMU

  1. 1Un espace convivial pour échanger entre joueurs
  2. 2Avec des discussions et toute l'aide en ligne
  3. 3Plus des débats, des pronos, des actus et des jeux !

Question en attente de réponse

Les présidents du trot et du galop rencontrent le ministre ?

A la suite de la réunion des acteurs de la filière équine organisée au Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, le 11 janvier 2017, les Présidents des Sociétés-mères, Edouard de Rothschild (France Galop) et Dominique de Bellaigue (LeTrot) se félicitent de l'initiative du Gouvernement, portée par MM. Stéphane Le Foll, Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Christian Eckert, Secrétaire d'Etat chargé du Budget et des Comptes Publics et Thierry Braillard, Secrétaire d'Etat chargé des Sports, afin d'engager une réflexion visant à définir une stratégie commune pour relancer l'économie de ce secteur.

NINO
NINO

NINO

Niveau
4
5000 / 5000
points

Réponses

NINO
NINO

NINO

Niveau
4
5000 / 5000
points

En plaçant la relance de l'économie des courses au centre des problématiques rencontrées par la filière équine, l'Etat reconnait l'importance des courses hippiques en France, tant sur le plan économique et agricole que sur le plan social et culturel.

Après avoir exprimé leurs inquiétudes et leurs attentes concernant la fiscalité sur les paris hippiques et les taux de TVA appliqués aux activités équines, les présidents des sociétés mères accueillent avec intérêt la proposition des trois groupes de travail comme autant d'opportunités pour relancer une activité en difficulté depuis 2010.

Elles participeront aux groupes ainsi constitués afin de définir une stratégie commune et appellent de leurs vœux un contrat de filière qui engagerait l'Etat et l'Institution des Courses.Souhaitons que des solutions efficaces soient mises en place afin de stopper le déclin des enjeux et de la filière hippique.

Enfin une bonne nouvelle pour la filière hippique.
Il était temps que les politiques prennent position,surtout en ce qui concerne le taux de TVA qui plombe les activités.
Reste a mettre en oeuvre ces reformes !

Bonsoir,

Engager une réflexion visant à définr une stratégie : tout est ecrit.
En espérant que cette nouvelle table ronde apportera enfin du bon.
Mais de mon coté je n'y crois pas.

Nous contacter

interdiction volontaire de jeux Nous suivre sur twitter Nous suivre sur facebook
  • N° d'agrément
  • Hippique : 0002-PH-2015-06-07
  • Sportif : 0002-PS-2010-06-07
  • Poker : 0002-PO-2010-06-07
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
  • Hippique : 0002-PH-2015-06-07
  • Sportif : 0002-PS-2010-06-07
  • Poker : 0002-PO-2010-06-07