Bienvenue sur la communauté PMU

  1. 1Un espace convivial pour échanger entre joueurs
  2. 2Avec des discussions et toute l'aide en ligne
  3. 3Plus des débats, des pronos, des actus et des jeux !

Question en attente de réponse

[NFL | Football US] Les 3 bons coups du premier tour des playoffs !

 

Bonjour à tous,

 

Avant de s’attaquer aux matches dans le détail, une intéressante tendance s’est dégagée depuis 2010 lors du tour de wild-card. Une saison voit plus de victoires des équipes à l’extérieur, avant que la suivante ne voit plus de victoires des équipes à domicile, exceptée la saison 2012. 

 

 

 

Avec 4 victoires à l’extérieur la saison passée, la tendance va-t-elle se confirmer ? Voici les pronos de cette semaine : 

 

 Oakland Raiders @ Houston Texans  

 

Le premier match des playoffs de cette saison mettra aux prises 2 QBs inattendus, l’un vainqueur du dernier SuperBowl, et l’autre, qui jouera son premier match en tant que titulaire. Brock Osweiler a été une déception pour Houston toute la saison, lui qui avait justement été signé pour permettre à Houston de progresser lors des matches de playoffs. Malheureusement, sa saison régulière a été si mauvaise que son remplaçant a été titularisé avant de se blesser et de rendre sa place à Osweiler, qui a donc ici une chance unique de faire mentir ses détracteurs. 

 

Oakland se voit forcé d’aligner son 3è QB, qui devra faire en dépit de son manque d’expérience et ce face à l’une des meilleures défenses du championnat. L’excellente ligne offensive des Raiders devrait permettre d’offrir un minimum de confort à Connor Cook mais la défense de Houston se distingue surtout par la qualité de sa couverture. Avec seulement 31 sacks, Houston est l’équipe qui affiche le moins de sacks parmi les 12 meilleures défenses de passe de NFL en termes de yards concédés, ce qui signifie que les Texans remportent leurs duels avec les receveurs adverses de manière constante. 

 

Oakland sera probablement forcé de baser son attaque sur son jeu de course, ce qui pourrait devenir problématique si Houston venait à mener rapidement. Les 2 équipes se sont affrontées en novembre dernier et seul un 4è quart-temps quasi parfait du QB Derek Carr avait permis aux Raiders de s’imposer (5 sur 6 à la passe pour 186 yards et 2 touchdowns) en marquant 14 points consécutifs. Il est peu probable que la défense de Houston concède ce genre de performance ce samedi face à un QB inexpérimenté. Entre 2 équipes qui devraient avoir du mal à marquer des points, la défense de Houston devrait se montrer décisive alors que celle d’Oakland a affiché des progrès mais reste la 7è plus mauvaise défense de la ligue avec 375 yards concédés par match.

 

 

Victoire des Texans : 17-3 

 

 

 Detroit Lions @ Seattle Seahawks  

 

Detroit et Seattle ont perdu 3 de leurs 6 derniers matches respectifs mais si Detroit a perdu ses 3 derniers matches en affrontant des équipes qualifiées pour les playoffs, Seattle a été battu à 2 reprises par des équipes déjà éliminées et a battu San Francisco de 2 points sans afficher une grande sérénité. La blessure du safety Earl Thomas a mis en difficulté une défense de passe qui a fait la force des Seahawks ces dernières saisons. Seattle a concédé 7,2 yards par tentative de passe adverse cette saison alors que les Seahawks avaient limité leurs adversaires à moins de 6,7 yards par tentative lors des 4 dernières saisons. Le pourcentage de complétion concédé est lui resté aux alentours des 61% des 2 saisons passées, ce qui confirme que les QBs adverses effectuent des passes plus longues contre la défense de Seattle. 

 

Si la ligne offensive de Detroit parvient à donner du temps à son QB, Matthew Stafford, celui-ci pourrait exploiter la baisse de forme des Seahawks. Néanmoins, Detroit ne pourra pas compter que sur son jeu de passe, qui fut forcé lors des 3 derniers matches. Lors de ces 3 défaites, Detroit a concédé le premier touchdown du match alors que les Lions avaient inscrit le premier touchdown lors de chacune de leurs 5 victoires précédentes. Ceci pourrait encore s’avérer déterminant samedi. Seattle a aussi eu de mal cette saison à trouver un jeu de course constant et cela pourrait avantager Detroit dont la défense est mieux équipée pour défendre la passe. Si les Seahawks sont légitimement favoris lors de ce match, ils n’ont pas affiché les garanties qui font d’eux les candidats au SuperBowl qui étaient attendus.

 

 

Victoires des Lions : 34-31

 

 

 Miami Dolphins @ Pittsburgh Steelers 

 

Fort de 7 victoires consécutives, Pittsburgh commence ces playoffs par la réception de Miami, qui n’a perdu que 2 de ses 11 derniers matches, la première de ces 9 victoires justement acquise aux dépens des Steelers. Miami avait profité de l’impressionnante performance de son running-back, Jay Ajayi, pour infliger 222 yards de course à une défense de Pittsburgh alors aux abois. La défense des Steelers a néanmoins effectué des progrès notables au cours de la saison, en attestent notamment les 97 yards de course concédés par match lors des 7 derniers matches. En excluant le dernier match de la saison, sans enjeu, Pittsburgh n’a concédé que 74 yards par match lors des 6 victoires précédentes. Avec 3,6 yards par tentative de course, cela place les Steelers parmi les meilleures défenses de NFL. 

 

Miami, privé de son QB titulaire, Ryan Tannehill, aura besoin d’un jeu de course performant car les Steelers se sont révélés dangereux pour les QBs adverses avec 25 sacks forcés au cours des 7 derniers matches. Si Matt Moore s’est avéré être un remplaçant fiable, un duel avec Ben Roethlisberger reste un défi particulièrement ardu pour un QB qui n’avait plus été titulaire depuis 2011. Si la défense de Pittsburgh parvient à limiter le jeu de course des Dolphins, ces derniers se retrouveraient très rapidement en difficulté, et avec peu d’options en vue. 

 

Pittsburgh, de son coté, devrait pouvoir tirer profit de la suspecte défense de course de Miami (32è en termes de yards concédés par course) avec son running back Le’Veon Bell, en grande forme en ce moment 835 yards de course sur ses 6 derniers matches), et utiliser cette menace pour trouver des espaces sur des passes longues qui sont devenues la spécialité de Roethlisberger et de son receveur, Antonio Brown. Si Pittsburgh parvient à marquer rapidement, il semble difficile de voir Miami revenir dans le match.

 

 

Victoire des Steelers : 28-13

 

 

 New York Giants @ Green Bay Packers  

 

Ce premier tour des playoffs sera clôturé par un nouvel affrontement entre 2 équipes qui se sont déjà rencontrées lors de la saison régulière. Difficile néanmoins de trouver des points communs tant les équipes ont changé depuis cette rencontre. Les Giants pensaient encore être dépendant de leur attaque avant de réaliser qu’ils possédaient l’une des défenses les plus efficaces du championnat. Green Bay, de son coté, avait gagné (non sans difficulté) ce premier match avant de perdre 4 de ses 5 rencontres suivantes, laissant les playoffs quasiment hors de portée. 

 

Depuis, Green Bay a gagné 6 matches consécutifs et Aaron Rodgers n’a lancé aucune interception, menant son équipe à plus de 29 points inscrits lors des 4 derniers matches. Si les Giants ne parviennent pas à stopper Rodgers, leurs chances apparaitront très faibles. New York n’a pas inscrit plus de 19 points lors de ses 4 derniers matches et si la défense des Giants reste difficile à battre, il est dur d’imaginer les Packers limités à moins de 20 points à domicile. Les Giants ont pu compter sur leurs 17 interceptions (2è meilleur total de la ligue) mais la série récente de Rodgers pourrait éclipser cet aspect du jeu des Giants. 

 

Encore une fois, si Green Bay parvient à prendre l’avantage tôt dans le match, l’attaque des Giants n’a pas montré de signes cette saison laissant croire qu’un comeback serait probable, comme lors des défaites de New York à Philadelphie ou à Pittsburgh.

 

 

Victoire des Packers : 28-15

 

 

Pour voir les bons coups avant les playoffs, cliquez ici !

 

 

Bons matchs à tous !

 

Réponses

nonometeo
nonometeo

nonometeo

Niveau
4
5000 / 5000
points

bonsoir,

Merci pour cet article.
Mon équipe de coeur, les dolphins, aura bien du mal à passer à Pittsburgh mais bon je garde espoir. Dan Marino envoi toutes tes forces stp

Nous contacter

interdiction volontaire de jeux Nous suivre sur twitter Nous suivre sur facebook
  • N° d'agrément
  • Hippique : 0002-PH-2015-06-07
  • Sportif : 0002-PS-2010-06-07
  • Poker : 0002-PO-2010-06-07
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
  • Hippique : 0002-PH-2015-06-07
  • Sportif : 0002-PS-2010-06-07
  • Poker : 0002-PO-2010-06-07